Déclarations

Déclarations du 23/11/18

Déclaration du Cojep

Déclaration du COJEP suite à la fin de l’audience d’acquitement du Président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé

Débutée le 12 Novembre 2018, la seconde phase de l’audience d’acquittement du Président
Laurent GBAGBO et du Ministre Charles BLE GOUDE, a connu son apothéose, le Jeudi 22
Novembre dernier.
Au cours de cette audience, les avocats de la défense ont magistralement démontré la vacuité
du dossier de l’accusation mené par le Procureur, contre leurs clients.
Le COJEP, exprime à ces équipes, ses FÉLICITATIONS et sa RECONNAISSANCE pour le
travail titanesque abattu.
Particulièrement à l’équipe de défense du Ministre Charles BLE GOUDE, le COJEP exprime
sa fierté et son soutien sans faille. Sa fierté est d’autant plus grande, que cette équipe a su,
magistralement fait savoir au monde entier la vraie histoire de la crise ivoirienne. Elle a su
démontrer qui était et qui est en réalité le Ministre Charles BLE GOUDE ; un homme de Paix,
de dialogue et de compromis dynamique ; une personnalité aimée et écoutée par les ivoiriens.
Ainsi donc, à Maître KOOPS et à sa brillante équipe, le COJEP vous dit, FÉLICITATIONS.

Aux ivoiriens et aux démocrates de tous bords (africains et non africains), à vous tous, qui
vous êtes massivement mobilisés pour apporter votre soutien au Président Laurent GBAGBO
et au Ministre Charles BLE GOUE ; le COJEP vous dit MERCI.
Ces remerciements vont également à l’endroit de toutes ces personnes assises, inlassablement,
derrière leurs claviers, qui, de jour comme de nuit, mènent le combat de la restauration de la
VERITE sur la crise ivoirienne.
A vous, combattants de la liberté, vivant en Europe, le COJEP vous dit MERCI et BRAVO.
Face aux contingences de la vie aux quelles vous êtes confrontés, et malgré le froid, vous avez
battu le pavé et effectué massivement le déplacement de la Haye, pour apporter votre soutien
au Président Laurent GBAGBO et au Ministre Charles BLE GOUDE.
A vous, militantes, militants et sympathisants du COJEP, vous qui avez investi le Baron de
Yopougon pour écouter le message de votre Leader, le COJEP marque avec vous sa
déception. Sa déception que le Procureur, censé défendre la Justice, instaure l’injustice en
privant un prisonnier de son droit élémentaire, celui du droit à la parole.
Le COJEP s’interroge avec vous :
de quoi a peur le Procureur ?
N’est – elle pas à la recherche de la VERITE ?
Pourquoi empêche t’elle un accusé de dire sa part de vérité afin de consolider la sienne ?
A la Vérité, le Procureur Fatou BENSOUDA ne veut pas de la VERITE. Elle est consciente
que son accusation est insoutenable. Elle souhaite donc entretenir le flou et gagner du temps.
Malheureusent pour elle, le mensonge ne peut resister au TEMPS.
Par conséquent, le COJEP, condamne avec véhémence cette attitude impartiale du procureur.
Toutefois, considérant que le meilleur reste à venir, rassuré par le travail des avocats, le
COJEP reste convaincu du retour très prochain du Président Laurent GBAGBO et du Ministre
Charles BLE GOUDE.

Le COJEP rassure les ivoiriens que leur Leader sera bientôt en Côte d’Ivoire et leur parlera. Il
leur parlera pour qu’ensemble, selon nos origines, nos croyances et nos opinions, nous
puissions, main dans la main, bâtir notre cher pays.
Le COJEP, félicite le juge président pour sa volonté de voir éclater la VERITE.
Le COJEP place sa confiance dans la cour, pour l’éclatement de cette VERITE et reste
convaincu qu’elle ne sera pas complice de cette injustice, incarnée par le Procureur.
Ensemble, préparons nous à réserver un accueil digne et chaleureux à nos Leaders, nos héros.
Fait à Abidjan le 23 – 11 – 2018
Pour le COJEP
Martial YAVO
Administrateur
Porte-parole
.